1,2% de plus, enfin !

Plus 1,2%, le rendez-vous salarial que nous avions obtenu dans le cadre du protocole PPCR tant décrié par de nombreuses organisations syndicales, vient de permettre d’en finir avec le gel du point d’indice. Cette hausse, la première depuis 6 ans, alors que les agents des Ministères économiques et Financiers sont en première ligne dans les efforts consentis par les administrations ,permettra aux agents publics de voir leur pouvoir d’achat à nouveau progresser.

Ce fait est notable car il permet d’envisager à nouveau une dynamique salariale.

Cela s’ajoute aux mesures catégorielles déjà obtenues (Catégories C, accord Douane sur l’IMT, etc.) et aux autres mesures du protocole (5 milliards d’euros qui vont permettre à chaque fonctionnaire de voir sa rémunération mensuelle et sa carrière s’améliorer dès 2017. C’est, pour l’UNSA Finances , Industrie et Services du Premier Ministre, le fruit de notre syndicalisme combatif qui cherche à obtenir du concret. Nos combats se poursuivront d’abord pour rectifier les inégalités qui persistent entre mêmes catégories ou pour les plus faibles revenus. Pour remplir ces objectifs, que ce soit en attribution de points d’indice ou en mesures indemnitaires, il faudra cibler les marges de manœuvres disponibles. Enfin, nous reviendrons également à la charge sur la valeur du point puisque désormais le rendez-vous salarial est annuel.

Loin du maximalisme revendicatif de certains qui dupent les collègues, l’UNSA, elle, agit pour que même minces, les acquis soient bien là.

Luc Doumont

Secrétaire Général Unsa Finances , Industrie et Services du Premier Ministre